http://screeningorganisation.com/



Clients ? Saisir votre adresse Email
et le mot de passe associ
  






AccueilActualitsCommanderBibliographie
Diimanche 6 Juillet 2014

Média MÉDIA
MICHEL CROZIER - LE POUVOIR D'UNE OEUVRE
Nous vous proposons de découvrir le passionnant article de Roland Lussey sur la démarche de M. Crozier. R. Lussey y analyse comment la très belle expérience de travail de terrain de M. Crozier lui a permis sa puissante construction théorique.

Michel Crozier

Michel Crozier en 2002

--------------------
Michel Crozier va élaborer en quelques mois seulement une des œuvres probablement les plus importantes de son siècle dans le domaine de la sociologie. La soudaineté et la puissance de cette création expliqueront l’extraordinaire continuité de sa pensée. Si l'on veut le comprendre, comprendre ses choix, ses options intellectuelles et sa conception du rôle du sociologue, il faut donc remonter à ces années charnières 1955-1960, où de son aveu même, tout se cristallisa. C’est cette aventure de l’esprit d’une intensité rare que je tente ici de relater.

Pour illustrer la portée de son œuvre, j’évoquerais ici les trois apports majeurs qu’à mon sens, nous lui devons : d’abord sa lecture de la société française, ensuite sa découverte si fondamentale et si opérationnelle du lien qui existe entre incertitude et pouvoir, enfin son travail acharné pour bâtir une sociologie de l’action totalement nouvelle. Pour aider à mieux saisir l’ampleur de sa création, je livrerai aussi le paysage sociologique qu’il a rencontré et qu’il a reçu en plein visage lors de son premier contact avec le Monopole Industriel et qui fut, comme nous le savons, le point de départ de sa pensée. Ce paysage (1), je l’ai reconstitué et imaginé en me référant à toutes les données que l’on peut trouver dans son livre Le phénomène bureaucratique.

Accès à l'article en entier

---------------------
Roland Lussey est né à Paris en 1947. Economiste de formation, il dirige plusieurs années l’entreprise familiale. Puis ce fut sa rencontre et sa collaboration avec Michel Crozier en 1975 à Sciences po d’abord, au Centre de Sociologie des Organisations ensuite où il se lia d’amitié avec Erhard Friedberg.
Il se spécialise rapidement dans le conseil auprès des entreprises et s’intéresse plus particulièrement aux problèmes d’industrie, de technologies et de R&D. Il utilise son expérience de sociologue pour détecter les capacités stratégiques des entreprises, les faire émerger et se développer.
Les dernières années de sa vie professionnelle, il les consacra à encadrer et à former les jeunes consultants à travers les nombreuses interventions qu’il menait au sein d’un grand cabinet de conseil international.
Aujourd’hui il partage sa vie entre ses activités de conseil auprès des dirigeants à Paris et sa maison dans le Gers.

Screnningorganisation Editions Envoyer un mail